Le blended-learning : des modalités complémentaires et aucunement opposables

Le blended-learning : des modalités complémentaires et aucunement opposables


Les Echos du 24 mai 2018 et Jérémie Sicsic ont défini, selon nous avec le plus de nuances et de subtilités, ce qu’est le Blended-learning : une logique de fond. Redécouvrez, après notre infographie, l’extrait de l’article.

Infographie-Blended-learning-Gymase-du-Management

Extrait de l’article des Echos :

« À l’origine, il y avait une confusion… Une confusion certaine est encore aujourd’hui entretenue, peut-être inconsciemment, entre la modalité d’apprentissage et le lieu de formation.

 

On associe ainsi bien souvent le lieu physique, “le présentiel”, aux modalités interactives, et le e-learning aux modalités descendantes, alors qu’on observe l’inverse sur certaines formations ! D’autre part, le “blended learning” est souvent présenté comme étant l’association de temps de formation à distance (e-learning) ET de temps de formation en présentiel. Or, la réalité est tout autre et un module de formation en ligne (e-learning) peut tout à fait être utilisé en salle par un formateur.

 

De la même façon, le “blended learning” peut très bien s’envisager sans digital, mais être riche de lectures, de learning expéditions, de coaching… Aussi, il nous paraît essentiel de plaider pour un usage au sens propre de la notion de “blended”, autrement dit le recours à des dispositifs de formation mixtes, et de militer en faveur d’une formule de “blended learning” qui tienne compte d’une réalité fondamentale : ces modalités sont complémentaires et aucunement opposables ! »

 

Voir l’article Formation professionnelle : et si nous cessions de diviser pour enfin performer ?

C’est dans cette logique que le Gymnase s’inscrit pour proposer aux entreprises des dispositifs idoines qui répondent à l’exigence de maintenir les équipes de collaborateurs à un bon niveau de performance et au besoin de chacun d’eux à trouver agréable et utile de se former.

Commentaires